Durant toute sa vie, l’être humain a recours au toucher dans ses interactions avec autrui que ce soit pour montrer de l’affection, demander du soutien ou créer et entretenir ses relations. Mais bien avant sa naissance, un bébé éprouve les bienfaits du toucher notamment celui de sa mère.

En effet, c’est l’un des premiers sens qui se développe comme le prouve des recherches scientifiques montrant qu’à 8 semaines gestationnelles, un fœtus est en mesure de réagir à la sensation du toucher in utéro. Les bébés exploitent leur propre sens du toucher et celui des autres afin de s’auto-apaiser lorsqu’ils arrivent dans des environnements nouveaux. Qu’un bébé soit né à terme ou prématuré, il a besoin du contact humain car cela l’aide à se développer..

Les bienfaits du toucher chez les bébés
Des effets bénéfiques sont reconnus scientifiquement concernant le fait d’avoir recours à toutes sortes de contacts entre le bébé et un parent ou un soignant. Que ce soit prendre et bercer le nourrisson, le massage ou le contact peau à peau ou les soins maternels kangourou, le contact humain offre au nouveau-né une prise de poids plus rapide, un séjour à l’hôpital plus court, une stabilité du pouls, une augmentation de l’apport en oxygène, une stabilité de la température corporelle, une meilleure tolérance à la douleur, une amélioration du sommeil, une réduction du stress, un système immunitaire renforcé, un meilleur développement cérébral et linguistique ainsi que de meilleures compétences sociales.