Autre risque, et non des moindres, celui d’attraper une maladie t transmissible. En effet, la friction causée par le manque de lubrification augmente les risques que le préservatif se déchire
Ce n’est en aucun cas une raison pour avoir un rapport non protégé (sauf si vous en avez déjà avec votre partenaire). Selon Catherine Solano, médecin et se, que ce soit dans l’eau ou dans l’air, si on n’a pas fait de dépistage du sida, qu’on n’est pas vacciné contre l’hépatite B, qu’on n’est pas forcément fidèle à son partenaire, il faut utiliser un préservatif.