Ce n’est pas un accident, et je risque de ne pas être joignable les prochaines heures”

Quand il arrive au coeur du drame, la scène est apocalyptique, partout, la mort résonne.

En parcourant les décombres, Nathan découvre soudain une touche de couleur dans le gris du ciel et du sol. Une photo, presque intacte, d’une mère avec sa fille. Une unique trace de vie, des visages souriants et heureux, sur papier glacé. Que cette photo ai survécue alors qu’autour, le reste est réduit en poussière, Nathan n’en revient pas.