Les jours suivants, au milieu de toute l’horreur de la situation, c’est surtout cette image qui hante Nathan de questions… à en perdre le sommeil. Cette jeune femme était-elle là pendant l’attentat ? La petite fille a-t-elle perdue sa mère ? Était-ce le père, peut être lui aussi dans les décombres, qui avait cette photo sur son bureau ?Alors, Nathan cherche. Il veut des réponses. Sa photo parait dans le New York Post, au milieu de milliers d’images tout aussi terribles. Mais personne ne se manifeste.

“Je voulais savoir qui étaient ces gens. J’espérais tant qu’ils soient encore en vie.”