Un scénario pareil rappelle peut-être celui d’un film, mais il est en effet tiré de la réalité. Dans beaucoup de cas de viol, le violeur utilise une drogue pour que la victime perde connaissance ou ne se rende plus compte de ce qui arrive autour d’elle.

Car si certaines substances offrent de l’énergie d’un coup, d’autres procurent plutôt une sensation de relaxation exagérée ainsi que la somnolence. Ces produits sont appelés les drogues de viol et leur utilisation est très fréquente, parmi lesquelles le GHB.

Pour remédier à cela, trois adolescentes ont eu l’idée ingénieuse de créer un moyen qui va permettre de détecter la présence de ces drogues dans un verre. Elles ont pensé à l’outil le plus simple à avoir sur soi : une paille.

La Smart Straw : stop au viol !

Soucieuses de l’augmentation du taux de viol par utilisation des drogues, Carolina Baigorri, Susana Cappello et Victoria Roca ont créé un moyen qui permettrait de démasquer le violeur avant qu’il ne puisse agir.